Église Saint-Romain, Saint-Romain

Après Lambton, Saint-Romain s'avère l'un des plus anciens villages de la région à recevoir ses premiers colons, venus de Saint-Anselme, à partir de 1844.

 

En 1852, le diocèse de Trois-Rivières s'érige. La mission de Winslow-Nord appartient à ce diocèse.

 

Lors d'une tempête de neige épouvantable, le 10 février 1854, Mgr Thomas Cooke, évêque de Trois-Rivières effectue sa première visite pastorale. À ce moment, la mission est desservie par le curé de Lambton.

 

En 1856, le curé de Wotton dessert la mission puisque la paroisse de Lambton appartient au diocèse de Québec.

 

Le curé de la paroisse Saint-Gabriel de Stratford prend la relève en 1857. Il fait construire une chapelle. La première messe se célèbre le 25 décembre 1857.

 

Le 1er janvier 1858, on assite à la création de la municipalité du Canton de Winslow-Nord dont la dénomination et le statut se modifie à la faveur de municipalité de Saint-Romain en 1962, appellation identique à celle du bureau de poste ouvert cent ans plus tôt.

Mgr Thomas Cooke
Mgr Louis-François Laflèche

Le presbytère se construit en 1861. L'abbé François-Xavier Vanasse, premier prêtre, s'installe dans la mission le 28 septembre 1965. Il fait construire l'église en 1868.

 

Mgr Louis-François Laflèche, évêque coadjuteur de Trois-Rivières, le 12 février 1868 érige canoniquement la paroisse sous le vocable de Saint-Romain. Le 1er novembre, il y a bénédiction et inauguration officielle de l'église.

 

De 1882 à 1893, le curé de la paroisse dessert la mission de Sainte-Cécile-de-Whitton. 

 

Trois clocles sont bénites et installées dans le nouveau clocher de l'église le 24 septembre 1914.

 

Le couvent est inauguré en 1915. Les Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus en prennent charge. Au début, le couvent compte 51 élèves, répartis en deux classes. Les religieuses demeurent en poste 60 ans.

Le feu détruit complètement l'église le 6 février 1934. Le curé Joseph Mathieu la fait reconstruire rapidement. La première messe se célèbre à Noël 1935.

 

Le 26 juin 1946, un nouveau carillon de trois cloches est bénit. En 1949, on installe et bénit deux statues : une statue du Sacré-Coeur devant l'église, le 24 juillet et, une statue de Saint-Romain sur la façade de l'église, le 14 août.

 

Gilles Baril, prêtre. Texte : Une Église Entre Lacs et Montagnes.

l'abbé Philémon Brassard, 
troisième curé de Saint-Romain

L'abbé Philémon Brassard a été curé autour des années 1882. L'église Saint-Philémon de Stoke a été construite à sa mémoire.