Église Saint-Jean-Vianney, Frontenac

Entre 1870 et 1880, un grand nombre de colons (du Royaume-Uni et des États-Unis) occupent la région. En 1882, la municipalité des Cantons unis de Spaulding-et-Ditchfield se crée. Connue sous ce nom jusqu'en 1959, les Cantons Unis Spaulding-Ditchfield prennent l'appellation Frontenac.

 

Une paroisse se fonde en 1944. Elle origine du démembrement de la paroisse Sainte-Agnès de Lac-Mégantic. Plus de 150 familles en font partie. Mgr Philippe Desranleau érige canoniqument la paroisse sous le vocable de Saint-Jean-Vianney, le 7 décembre 1944. Jusqu'à l'arrivée du premier curé, l'abbé Eustache Brault, curé de la paroisse Sainte-Agnès, dessert la communauté.

Le premier curé résidant, l'abbé Camille Parenteau, arrive le 22 mai 1945. Toutefois, il doit attendre au 19 décembre avant d'emménager dans son presbytère. Il demeure en poste 5 ans.

 

Le curé Parenteau fait construire l'église. Il célèbre la première messe le 21 avril 1946, jour de Pâques. Le 11 août suivant, c'est la bénédiction officielle du temple.

 

Le 10 janvier 1950, le curé Parenteau est nommé curé de la paroisse Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Chartierville. Le 14 janvier 1950, un incendie, causé par une défaillance électrique, détruit complètement l'église en 20 minutes. Son successeur, l'abbé Roland Mainguy, vicaire de la paroisse Notre-Dame-de-Fatima de Lac-Mégantic, arrive dans la désolation le 18 janvier.

Première église de Saint-Jean-Vianney qui a brûlée en 1950.

Gilles Baril, prêtre. Livre : Une Église Entre Lacs Et Montagnes.

Mgr Philippe Desranleau
l'abbé Camille Parenteau

En 1950 et 1951, le curé Mainguy fait construire une nouvelle église. La 12 aoùt 1951, c'est la bénédiction officielle.

 

La paroisse Saint-Jean-Vianney se jumelle à la paroisse Notre-Dame-de-Fatima en 1992. Elle perd son curé résidant.

 

Depuis 1998, le curé de la paroisse réside au presbytère de Sainte-Agnès. Il assume la responsabilité des 5 paroisses qui compose alors l'Unité pastorale Sainte-Marie-du-Lac, soit Sainte-Agnès, Notre-Dame-de-Fatima, Saint-Jean-Vianney, Saint-Hubert (Audet) et Sainte-Cécile.

l'abbé Roland Mainguy